Place des arts, association culturelle

logo_PDA_facebook.jpgPlace des Arts ce sont des livres, des CD, des DVD à emprunter, et aussi de la VOD, de la musique en ligne, des concerts, des dédicaces, du théâtre  ! Tout ça pour 25 euros par an !
Désormais le paiement en ligne est possible sur le site sécurisé.

 


  • Adhérez !
  • L’adhésion est de valable pour douze mois et ne coute que 25€

    Elle vous permet d'accéder à tout un ensemble de plaisirs culturels, parmi lesquels :

    • Vidéo à distance (VOD) : possibilité de visionner à domicile sur votre ordinateur ou votre téléviseur connecté sept films par mois (en savoir plus).
    • Musique en ligne : sur ordinateurs, tablettes et smartphones profitez du vaste catalogue de la plateforme MusicMe pro (en savoir plus)
    • Emprunt de livres : littérature française et étrangère, policiers et science-fiction, bandes dessinées enfants et adultes, livres pour enfants et adolescents, guides de voyages, e-book sur liseuses…
    • Emprunt de CD : musique classique, jazz, pop-rock, blues, labels indépendants…
    • Emprunt de DVD :comédies, drames, science-fiction, biopics, horreur, documentaires, dessins animés
    • Billetterie : bénéficiez de tarifs réduits sur certains spectacles : Opéra de Paris, la Philharmonie de Paris
    • Séances de dédicaces : soyez invité pour rencontrer des auteurs (écrivains, auteurs de BD, musiciens...) qui vous dédicaceront leurs œuvres

    Pour adhérer, remplissez ce formulaire avec vos coordonnés en réglant les 25€ de la cotisation annuelle par carte bancaire (via un site sécurisé de la Caisse des dépôts et consignation) [Nouvel adhérent, laissez vide la case N° d'adhérent]


  • Infos pratiques
Retour à l'accueil
  • Partager avec un ami

Concours de poésie 2019 - les poèmes reçus

Vous trouverez dans cette rubrique l’ensemble des poèmes reçus par le jury.

Pour faciliter la découverte, les poèmes sont présentés en deux pages.

 

Bonne lecture !


Poèmes reçus page 2

Prise en étau par le temps, le cruel mouvement

envoûtant le malheureux sans le moindre chant

aucun corps ne te posséda vraiment

devancière de la mort et fidèle aux saisons

Ainsi, la vue devint malédiction

sans scrupules, tu ignores les ravages de ta passion, 

capable de mettre à terre faible et puissant,

à leur en faire oublier le présent

 

Nour El Islam YOUSFI


GUEULE D’AMOUR OU GUEULE CASSEE

BEAUTÉ FATALE, BEAUTÉ  VOLÉE

BEAUTÉ DU DIABLE ARTIFICIELLE

BEAUTÉ DES RIDES SANS SCALPEL

BEAUTÉ GLACÉE, BEAUTEXHIBÉE

ON VEND DES CORPS AUX DÉFILÉS

CANON DE BEAUTÉ, BEAUTÉ CACHÉE

LA BÊTE A SA BELLE, FAUT PACIFIER

 

Michel PONSOT


Ma Beauté

Forte comme l’ouragan du soir

Comme l’étincelle dans la nuit fulgurante

Tu viens …

Légère comme le vent du matin

Comme le rayon pourpre éclatant dans l’aurore

Ma Beauté,

Tu es là !

 

Brigitte Bancourt


BEAUTÉ INTÉRIEURE

Insaisissable beauté, toi que l’on dit si belle,

Je t’ai longtemps cherchée, adressé mes prières,

Parfois découragé, je t’ai cru irréelle,

Un temps désemparé, j’ai perdu ta lumière.

Las de mes certitudes,  j’ai lâché mes atours,

J’ai fui mes habitudes, pris un autre chemin,

Empli de gratitude, j’ai découvert l’amour,

Dans cette plénitude, j’ai compris ton dessein.

 

Lionel MARC


Dans le brouillard bleuté de l'automne avancé

Dans les grands yeux mouillés de l'être tant aimé

Dans la flamme filante d'une bougie tremblante

Dans le clapotis cuivré de la vague mourante

Dans le parfum poivré d'un frêle lys rosé

Dans les mots abandonnés d'un livre oublié

Dans le chant triomphant de l'oiseau du désir

La beauté vient s'offrir à qui sait la cueillir.

 

Françoise SEDROWSKI


Un visage pur au sourire éclatant,

Douceur de soie où l'on voit l'adulte, l'enfant,

Beau diamant brillant ce petit nez malicieux,

Le regard pénétrant jusqu'au fond de ses yeux,

Des cheveux couleur cuivré, soyeux et soignés,

Oreilles qui sélectionnent les sons légers,

Une pincée de cils. Comment ne pas penser

Qu'elle est là, face à moi, à me parler.

 

Bruno DELFAU


La Beauté

Abhorrée ou jalousée

Magnifiée ou ignorée

Chez l’être, mise à nu

Je suis lumière ou vertu

Captive devenue

Je fascine sans retenue

Puis, lassée des plaisirs

Je me déguise en souvenir

Franck ROUILLON


La beauté

C'était après l'orage, par un beau soir d'été.

J'ai vu son doux visage et ses traits fatigués.

Elle a beaucoup pleuré, je crois qu'elle m'a souri.

Le soleil s'est couché et a rejoint la nuit.

Depuis, je la revois dans mes rêves les plus fous.

Sa silhouette gracile et ses beaux cheveux roux

aimantent mon regard et je veux embrasser

ses lèvres si sensuelles pour capter sa beauté

 

Marie-Françoise Barreau-Delapierre


Femmes et Beauté

Femmes fatales !!! Femmes d'un soir

Qui aguichent les Hommes en mirant leur beauté dans leur miroir.

Femmes idéales ??? avec un soupçon de je-ne-sais-quoi,

De mystère, de coquetterie, de charme

Qui nous, les Hommes, nous désarment.

Nous les suivons main dans la main dans nos pas.

Les roses se fanent lentement

Tandis que les Beautés de l'âme demeurent éternellement.

 

Gérald ROUX


Regarder la misère

Voir la beauté solidaire,

Regarder la souffrance

Voir l'inexpugnable résilience,

Regarder le néant

Voir le potentiel sous-jacent,

Aux joies d’une vie :

Le regard convie.

 

Katia Thabourin


Face à toi, toute dévêtue sous mes yeux,

mon regard extasié plongé dans le tiens

effleure délicatement tout ton corps soyeux

qui s'étire lentement sous la caresse de mes mains.

Si l'esthétique est subjectif, ta beauté est unanime,

enivrant mon esprit qui doucement perd pied.

Pendant que ton souffle peu à peu s'anime,

je te contemple, sans dire mot, captivé.

 

Jamal SALEME


Un bolet n'est que dans les bois

Hors de là, les beaux laids n'existent pas

La laideur sème le malheur

Rejeté, tu pleures !

Si tu n'as pas la beauté

Offre ta personnalité

Pour récolter la bonté

Dans le champ de l'humanité

 

Alexandra ALBENQUE


Quand l’atmosphère est chaude, au-dessus d’un café,

Sous le rayon de lune, dans un verre de muscat,

Dans les yeux de l’ami, qui sourit tant de fois,

Facile est la beauté.

Sur la main lamentable de l’ancienne éplorée,

Parmi tous les sourires dans un orphelinat,

Au cœur de l’hiver long, si long tant qu’il est froid,

Débusque la beauté.

Sylvain Moulierac


Ensemencée, de pure beauté créée,

Là où réside et migre, vole et galope la vie

animale, tu irradies mutine et divine

Sereine tu navigues, spatialement reine

Encens des sens à ton corps céleste défendant

Tu es pourtant humainement

ensorcelée, chahutée et blessée, Terre tu es

Et l'homme tue ta radieuse beauté fatiguée

 

Florence GOMAND


Que de beauté tu nous offres Dame Nature!

Tes paysages regorgent de multiples couleurs.

Beauté paradisiaque de senteur et de verdure,

Beauté de fleurs et de fruits à croquer de bonheur!

Les éléments se déchainent malgré toi,

Et la conscience s’éveille pour te préserver.

Immuable à ta splendeur il faut que tu le sois

Pour nous couvrir de ta beauté jusqu’à l’éternité!

 

Huguette CAZAL


Coucher de soleil sur l’Océan

Au loin, le soleil commence à noyer sa rougeur dans l'immensité de l'Océan.

Des lignes de moutons grisonnants progressent une à une à l’assaut de la plage.

Des mouettes virevoltent et fendent l'écume avec leur bec pour attraper une dernière proie.

Le sable dessine des taches sombres, beiges et grises, qui tantôt se mouillent, tantôt s'assèchent.

Le soleil pointe vers moi, comme une ultime offrande, son rayon scintillant et ondulant.

Le disque orange sur l’horizon s’enfonce et s’enfonce encore, en happant avec lui le rayon de lumière.

Peu à peu, la mer et le ciel s’obscurcissent, le halo orange s’amenuise.

Bientôt noir marin et noir céleste s’uniront  au milieu des ténèbres nocturnes.

 

Bruno Verlon


Égérie d'Ammout

Ton sourire a du leur ;

Ce fin trait d'ironie

Dont certains prédateurs

Signent leur malacie.

Ta beauté n'est qu'un leurre

Pour nos coeurs abrutis -

Par dizaines, chaque heure,

Dans ta gueule engloutis.

 

Romain RIFFLARD


Beauté du jour et de toujours

Que représente tes atours

Une notion que rien ne blesse

Malgré les ans que l'on y laisse

Qui nous font au fil des années

Comme des fleurs coupées se faner

Mais ne serait-ce pas l'idée

De révéler beauté cachée

 

Maïwenn Ginguené


Elle aura la peau du diable

Défiant la raison, impalpable, inexplicable,

le mystère de son apparition est insondable.

Tant mieux, qu'elle demeure une planète inexplorable,

un mystère total gardé dans une forteresse imprenable.

Car à tous sans distinction, elle est capable

de rendre la vie supportable et l'air respirable.

Avec elle, la nuit est transfigurée, la journée lambda inoubliable,

Mille mercis à la beauté de nous élever dans les airs tel un dirigeable.

 

Gilles Collin


Beauté

Tu t'imposes à mon regard,

évidence sans vérité,

tu n'es que grâce et pureté,

au naturel sans aucun fard.

Vois dans nos yeux cette étincelle,

tu transcendes plus que nos vies,

l'esprit touché par l’harmonie,

émotion universelle.

 

Joëlle Sellam


Beauté rayonnante où le fard est superflu,

le teint hâlé, souvenir d’horizons lointains,

de grands yeux pétillants comme les feux anciens,

attirant la lumière tel un astre reconnu.

Crinière noire tombant sur ces épaules frêles

comme la nuit pleine de promesses et d’espoir

qu’un sourire enjôleur voudrait me le faire croire,

me laissant cependant partir et sans appel.

 

Dominique LORIN


BEAUTÉ

Dès l’aube nos paires d’yeux s’éclairent

Ensemble tels de vivants flambeaux

La splendeur y trouve sa lumière

Et nous offre en tous lieux ses cadeaux

Parvenus au jour chacun de nous

Calligraphie l’amour au tableau

Des semaines en faisant la roue

Notre monde ainsi paraît plus beau

 

Didier CLERO


Matin d'été

En ce matin d’été, le temps suspend les secondes avec malice,

Fuyant la course vagabonde des aiguilles complices,

Des reflets du soleil, il se délecte avec envie,

Du sable chaud à la brise marine, il s’étourdit,

Du ciel d'un bleu insolent, il s'éblouit,

Dans cet instant de grâce, la nature le défie,

Peau effleurée, regards médusés,

Et la mélodie des vagues berce ce paysage de beauté.

 

Brigitte BLAS-DEVISMES


BEAU

Le jour du Beaujolais nouveau

Beaufs et bobos boivent beaucoup trop

Comme un baume au corps et au cœur

Pour se soulager en douceur

Une sortie digne d'un bonobo

Qui pour reprendre le flambeau ?

car Bobonne derrière ses fourneaux

attend, et ce ne sera pas beau !

 

Serge Redon


Il y a la splendeur des mots et l'éclat de votre visage

Votre sourire du présent et la fleur qui s'arrime au rivage

La poésie de l'âme et votre cœur esquissant la prose de l'instant

La finesse de vos mains délicates épousant mon présent

Il y a le songe d'une nuit d'été, ce trésor chuchoté en partage

Votre rire aux éclats et le dessein de notre bonheur en messages

Le lyrisme de vos gestes enchanteurs que l'amour déclame en s'embrassant

L'émoi infini de votre regard, charme de notre tendresse, tels deux enfants

 

Jean-Luc Raymond